Quand un doreur n’est pas réveillé…

… cela donne ceci :

verres_vers


 

05919_1BREHM Alfred-Edmund, DE ROCHEBRUNE A.T.

Merveilles de la Nature : Les Vers, les Mollusques

Paris, Baillière, 1884. Un volume 29 x 20 cms. VI-780 pages. 1296 figures in texte. 20 planches hors texte. Demi reliure, dos à 5 nerfs, titre (« verres ») et tomaison en doré (volume marqué « 9 »). Quelques petits frottements, sinon très bon état. 50 €

Cette entrée a été publiée dans Science.

2 commentaires sur “Quand un doreur n’est pas réveillé…

  1. signet dit :

    C’est souvent « le dernier » qui est de trop…

  2. wattebled laurent dit :

    boire ou relier il faut choisir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s