Bibliothèques imaginaires (11) : Le marketing sensoriel dans les bibliothèques

Il est, dit-on, mauvais pour la santé de s’énerver le matin de bonne heure. Aussi est-ce sans commentaires que nous reproduisons un article paru dans Le Monde des Livres d’aujourd’hui, qui propose un dossier sur l’évolution des bibliothèques.


Des usages à révolutionner

Marketing sensoriel : technique consistant à stimuler les sens du consommateur afin d’accroître son bien-être dans un magasin. Qui l’eût cru ? Ce concept commercial bien connu des grandes enseignes et de la grande distribution fait petit à petit son chemin dans les bibliothèques. L’évoquer seulement avait valeur d’insulte il y a encore dix ans. Voilà l’expression revendiquée par tous ceux qui militent pour une révolution des usages dans ces espaces longtemps consacrés à la seule lecture. En témoigne Veiller au confort des lecteurs. Du bon usage des cinq sens en bibliothèque, un ouvrage collectif dirigé par Marielle de Miribel, chargée de mission à la Ville de Paris et cofondatrice d’une section « marketing et management » à la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et institutions.

« Comment faire en sorte que les publics de toute sorte se sentent bien à la bibliothèque et aient envie d’y revenir (…) à l’heure d’Internet, où l’on trouve quasiment toutes les informations dont on peut avoir besoin sans sortir de chez soi ? », s’interroge-t-elle en préface de cet ensemble traitant de la vue, de l’ouïe, de l’odorat, du toucher et du goût, « adaptés » en bibliothèque.

Parce que les usagers peuvent avoir des besoins très différents, l’ouvrage prône notamment la création d’espaces aux fonctions spécifiques : des grands plateaux qui favoriseront la convivialité, des zones réservées aux conversations, des salles de travail silencieuses ou encore des petits carrés individuels. Une bibliothèque « confortable » veillera également à multiplier les sources lumineuses – artificielles et naturelles –, afin de répondre au problème de l’ombre portée sur le livre, sujet abondamment traité par l’architecte finlandais Alvar Aalto (1898-1976).

A hauteur d’œil

Le choix des couleurs ne devra pas être négligé non plus. Les sections jeunesse ont longtemps eu le privilège des coloris les plus gais. Du vert anis, du bleu ciel, du rose fuchsia apparaissent désormais dans les espaces pour adultes. Espaces où les étagères hautes de 2  mètres sont en voie de disparition. La mode est aux rayonnages à hauteur d’œil et aux présentoirs pouvant montrer de face la couverture des livres, comme dans les librairies, afin de « donner envie ».

Quant à la fameuse classification décimale de Dewey – qui ordonne un fonds documentaire en 10  classes, 100  divisions et 1000  sections –, elle a du plomb dans l’aile. De plus en plus de bibliothécaires créent leur propre classification par thématique, en y mélangeant d’ailleurs allégrement les supports (livres, presse, CD, DVD).

Que dire enfin de l’architecture des bâtiments les plus récents ? Longtemps proscrits parce qu’ils ne favorisent pas le rangement, les angles aigus et les murs en biais y ont maintenant droit de cité. « Il faut créer de l’espace. Les gens ont besoin que leur œil puisse aller loin », explique Marielle de Miribel. « Une bibliothèque, c’est un des plus beaux paysages du monde », disait le romancier Jacques Sternberg.

F.  P.

© Le Monde

Veiller au confort des lecteurs. Du bon usage des cinq sens en bibliothèque.
Sous la direction de Mariele de Miribel.

Éditions de Cercle de la librairie. « Bibliothèques ».
334 pages. 42 €
St

Une bibliothèque sans Marketing Sensoriel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s