Bibliophiliana (2) – avec un hommage à Cabu

Duduche_2

  •  Le grand inconvénient des livres nouveaux : ils nous empêchent de lire les anciens. (Joseph Joubert)
  • Il faut qu’un livre rappelle son lecteur, comme on dit que le bon vin rappelle son buveur (Joseph Joubert)
  • Quand on veut dresser le tableau de la civilisation, on peut mesurer le rang d’un peuple au nombre de livres qu’il consomme. (Édouard Laboulaye)
  • Vieux livres, vous êtes la dernière passion de l’être intelligent : le cœur qui a cessé de battre à tous les amours retrouve encore pour vous un battement, et le feu sacré de la bibliomanie ne meurt qu’avec le bibliomane. L’âge n’a pas de glaces capables de refroidir cette passion. (Paul Lacroix, Bibliophile Jacob)
  • Il y a des personnes qui aiment les livres comme des meubles, plus pour parer et embellir leurs maison que pour orner et enrichir leur esprit. (La Rochefoucauld)
  • Les meilleurs livres, comme les meilleurs aliments, sont ceux qui, sous le moindre volume, contiennent le plus de nourriture saine et substantielle. (N.-V. de Latena)
  • L’histoire de la littérature est, en grande partie, l’histoire de la civilisation. (J.-Mich.-Constant Leber)

Duduche_3

  • Les livres ne sont pas des hommes : c’est bien mieux, ce sont des âmes. (Jules Levèvre-Deumier)
  • Je ne finirais pas, si je voulais décrire la millième partie des événements singulier qui m’arrivent lorsque je voyage près de ma bibliothèque.(Xavier de Maistre)
  • Les habiles gens n’entassent point les connaissances, mais ils les assemblent : faites que vos lectures coulent dans vos mœurs, et que tout le profit se tourne en vertu. (Marc-Aurèle)
  • Pour bien juger un livre, il faut le relire à différentes époques de sa vie. Il y a, comme cela, des livres qui sont un thermomètre de l’esprit, ou plutôt du cœur. (Alfred de Martonne)
  • Quel livre peut sembler mauvais, lorsqu’il est lu par-dessus une jolie épaule ? (Charles Monselet)
  • Prendre les livres n’est pas les apprendre. (Montaigne)
  • À quoi bon faire des livres pour cette petite terre, qui n’est guère plus longue qu’un point ? (Montesquieu)

Duduche_4

  • Le bibliophile sait choisir ses livres ; le bibliomane les entasse. (Charles Nodier)
  • Les meilleurs livres sont ceux que chaque lecteur croit qu’il aurait pu faire. (Pascal)
  • Tout lire (Ambroise Perrin)
  • Les livres, il faut les commettre à ta mémoire plutôt qu’à ta bibliothèque, et les renfermer dans ta tête et non pas dans une armoire. (Pétrarque)
  • Un livre est criminel, lorsqu’il agite au lieu de calmer. (Pierquin de Gembloux)
  • La conversation la plus commode est celle qu’on tient avec un livre : dès qu’il vous fait bailler, on le ferme et tout est dit. (Comte de Pontgibaud)
  • L’abus des livres tue la science : croyant savoir ce qu’on a lu, on se croit dispensé de l’apprendre. (J.-J. Rousseau)
  • Le goût des livres a ses bizarreries et ses replis à l’infini, comme toutes les avarices. (Sainte-Beuve)
  • Il vaut mieux lire deux fois un bon ouvrage, qu’une seule fois un mauvais. (Jean-Baptiste Say)
  • Voulez-vous connaître un des grands malheurs de la vie ? Eh bien ! vendez vos livres ! (Joseph Scaliger)

Duduche_1

  • Tant que nous aurons des livres, nous ne nous pendrons pas. (Mme de Sévigné)
  • Les bons écrits sont comparables au vin : le bons sens en est la force, et l’esprit, la saveur. (Lawrence Sterne)
  • Destinée : Un livre dont les pages ne sont pas coupées. (Pierre Véron)
  • Beaucoup d’appelés, mais peu de lus. (Voyer d’Argenson)

Bibliophiliana (1)

Quelques citations pour l’année 2015 :

LIRE EST UNE DROGUE

  • Malheur à tout livre qu’on n’est pas tenté de relire ! (D’Alembert)
  • Heureux le livre qui éveille plus d’idées qu’il n’en renferme. (Édouard Alletz)
  • Les Lettres servent d’ornement dans la prospérité et de consolation dans l’adversité. (Aristote)
  • Les livres sont des Maîtres muets. (Aulu-Gelle)
  • Lisez ce qui mérite d’être conservé dans la mémoire. (Ausone)
  • Il y a des livres dont il faut seulement goûter, d’autres dévorer, d’autres enfin, mais en petit nombre, qu’il faut, pour ainsi dire, mâcher et digérer. (Francis Bacon)
  • Un livre vaut toute une vie. (Honoré de Balzac)
  • L’étude des livres n’est autre que celle des hommes. (René Bary)
  • Un livre doit être comme un arbre. S’il n’avait que des fruits, il serait un objet affreux. Mais quand il a des fleurs, des fruits en même temps, comme les orangers, il plaît extrêmement à la vue. (Pierre Bayle)
LIRE TUE

LIRE TUE

  • Un bon livre est un bon ami (Bernardin de Saint-Pierre)
  • Un livre n’est autre chose qu’un homme qui parle en public. (Victor de Bonald)
  • Les livres aboutissent à tout et comprennent tout. (Gustave Brunet)
  • Nous ne trouvons ordinairement dans un livre qu’autant d’esprit que nous croyons en avoir nous-mêmes. (Cicéron)
  • Un livre est comme un ami qui vous parle tout bas. (Jean-Philibert Damiron)
  • Livre : une bouteille qui nous remplit – sans se vider .(Adrien Decourcelle)
  • Avoir des livres sans les lire, c’est avoir des fruits en peinture. (Diogène)
JSwarte-Engels-31

LIRE EST DANGEREUX POUR VOUS ET VOTRE ENTOURAGE

 

  • Le choix des livres est malaisé comme celui des hommes : peu de vrais et d’aimables. (Eugénie de Guérin)
  • Le lecteur attentif et compétent d’un livre fait toujours, mentalement, le long de sa lecture, un livre plus complet, sinon meilleur, que celui qu’il lit. (Auguste Guyard)
  • Je n’attachais pas la moindre importance à la reliure, qu’elle fût en parchemin ou en maroquin ; je laissais ce luxe aux publicains et aux banquiers. (Daniel Huet)
  • Que votre lecture soit modérée ; ce n’est pas la lassitude, mais la prudence, qui doit vous la faire interrompre. (Saint Jérôme)

Post scriptum : 

  • Outside of a dog, a book is man’s best friend. Inside of a dog it’s too dark to read. (Groucho Marx)

Inventions 1900

On en trouve de savoureuses, dans La Revue Universelle des Inventions Nouvelles, année 1900.

Savoureuses, certes, mais rétrospectivement.

Car qui, à l’époque, aurait pu deviner l’avenir du Tramway-Omnibus, des conserves alimentaires, de la photocopie, de l’aspirateur, ou de la télégraphie sans fil, tous longuement décrits, en même temps que les nombreux procédés nouveaux présentés à l’Exposition Universelle de Paris ?

Qui aurait pu prévoir qu’un siècle plus tard, nous nous gausserions – gentiment – de procédés ou objets comme ceux-ci :

 

bicyclette musique smallLa Bicyclette à musique : « Le système a pour but, d’après l’inventeur, de fournir au vélocipédiste ainsi qu’à ses compagnons de voyage l’agrément de la musique, de rompre la monotonie de la route et d’exciter l’ardeur des pédaleurs. L’inventeur a également prévu le cas où soit le vélocipédiste, soit ses compagnons, désireraient un peu de repos dans l’harmonie : à cet effet, le mécanisme est pourvu d’un levier de débrayage. Bien entendu, le cylindre peut être changé, et renouvelé, de façon à varier le plaisir musical. »

 

canape lit baignoire small
Le canapé-lit-baignoire : « Dans les villes, les logements deviennent de plus en plus petits. C’est ainsi que la salle de bains est l’apanage des gens fortunés et que les plus modestes se contentent d’une baignoire reléguée dans quelque coin inutilisé de l’appartement ; mais malheureusement ce coin devient de plus en plus difficile à trouver. On pourra mettre ce canapé-lit-baignoire dans le cabinet de toilette ou dans un endroit à l’abri des indiscrets où l’on pourra à son choix prendre un bain réconfortant ou un peu de repos. »

 

fumeur automatique small


Le fumeur automatique
: « La nécessité de la publicité ouvre à l’esprit des inventeurs un domaine illimité. Ce dispositif est certain d’attirer l’œil du passant. Le panneau a une hauteur de 9 mètres sur 3 mètres de largeur, la tête du fumeur qui occupe la partie centrale a 3,30 m de hauteur. Le cigare fin londrès est en cuivre, atteint 1,80 m de longueur, à sa plus forte épaisseur il a 0,30 m. »

 

 

 

 

mutoscope small

Le Mutoscope : « Cet appareil peut être classé dans la catégorie de distributeurs automatiques. Seulement, au lieu de délivrer au client une tablette de chocolat, un flacon de parfumerie ou un cahier de papier à cigarettes, il lui offre la vue d’une scène mouvementée représentant des sujets plus ou moins amusants, scène saisie et reproduite par voie photographique. Les images que l’appareil fait défiler devant les yeux du spectateur sont chronophotographiques puisqu’elles décomposent le mouvement. »

 

 

 

scaphandrier small

Le casque téléphonique pour scaphandrier : « Ce dispositif met le plongeur en communication permanente, de vive voix, avec les personnes qui dirigent les opérations du bord du navire ou du chaland auquel appartient le scaphandrier. Par suite de la sécurité morale et matérielle qui résulte de l’emploi de ce dispositif, il procure, paraît-il, une économie de temps appréciable dans les travaux sous l’eau. »

 

ciseaux small


Les ciseaux à usages multiples
: «  Ce petit appareil fera le plaisir et le bonheur de toutes les ménagères. Il peut d’abord servir de ciseaux ordinaires ou peut couper des boutonnières, tenir un tuyau métallique comme avec une pince ; coupe cigare, coupe fil de fer, règle décimètre, lime à ongles, tournevis, extracteur de cartouches, marteau, canif, diamant pour casser le verre, grattoir, etc. »

 

 

 

chapeau

Le chapeau qui salue automatiquement : « Il est tout indiqué pour les personnages officiels ainsi que pour les boulevardiers qui ne peuvent faire dix pas sur le boulevard Montmartre sans rencontrer quelqu’un de connaissance. Pour saluer, au lieu de porter la main au rebord du chapeau, il suffit d’incliner légèrement la tête. Les cyclistes apprécieront particulièrement cette invention : elle leur permettra de saluer sans lâcher le guidon au risque de faire une culbute, toujours comique, mais toujours aussi désagréable pour eux. »

 

 


vie scientifique titre

La Vie scientifique, revue universelle des inventions nouvelles et sciences pratiques du Cyclisme et de l’Automobile. Année 1900.
Paris, Juven, 1900. En deux volumes 27 x 19 cms, 520 + 520 pages, illustrations in texte. Nombreuses pages de publicité d’époque non numérotées en fin de chaque volume. Demi reliure, dos lissesàa filets dorés. Reliure légèrement frottée, excellent état du texte.
70 €

[LA LIBRAIRIE IVRES DE LIVRES SOUFFLE SES 5 BOUGIES, ET VOUS OFFRE, DU 1ER AU 31 JANVIER 2015, 10 % DE REMISE SUR L’ENSEMBLE DE SON CATALOGUE]