Le Journal de l’Année

Que restera-t-il de l’année 2013 ? De nombreux volumes à paraître nous le diront bientôt….

Mais qu’était-il resté en 1835 de l’année 1834 ?, en 1836 de l’année 1835 ? et en 1837 de l’année précédente ?

Au XIXe siècle, deux séries d’ouvrages tentaient de répondre à cette question, avec deux approches différentes

L’approche synthétique

C’est celle de Jules Zeller [1820-1900], avec son Année historique, revue annuelle des questions et des événements politiques en France, en Europe et dans les principaux États du monde.

La série ne vécut que 4 ans, de 1860 à 1863, chez Hachette.

L’éditeur n’était pourtant pas n’importe qui ; ni l’auteur, que la BNF décrit ainsi : « Historien. – Docteur ès lettres (1849). – Professeur d’histoire à l’École normale supérieure et à l’École polytechnique. – Inspecteur général de l’enseignement supérieur de 1876 à 1888. – Membre de l’Académie des sciences morales et politiques (1874), président de l’Institut (1886). – Ancien recteur de l’Académie de Strasbourg. »

Son plan est géographico-thématique, les trois quarts du texte étant consacrés à l’Europe (avec une synthèse « générale et diplomatique », suivie d’une revue par pays), le dernier quart se consacrant au reste du monde.

Zeller se concentre sur les événements politiques et diplomatiques, et livre une Conclusion synthétique incluant une revue de presse internationale.

Ainsi, pour 1862 :

« Une sorte de malaise continu, d’embarras indéfinissable, quelque chose comme une lourde atmosphère a obscurci les vues les plus claires, paralysé les volontés les plus énergiques. L’année 1862 n’a presque rien vu aboutir. La guerre, la diplomatie, les réformes, n’ont pas partout et toujours atteint leur but. Point de victoire décisive, point de traité de paix ou de commerce ; peu d’institutions nouvelles, définitives. […] L’année 1862 ira rejoindre ses aînées, sans grande louange et sans trop de blâme. »

L’approche détaillée

C’est celle de l’Annuaire historique universel qui, lui, vécut de 1828 à 1861.

Fondé par le publiciste Charles-Louis Lesur, il fut continué par Ulysse Tencé, avocat à la Cour Royale de Paris, puis par Armand Fouquier, que la BNF décrit comme « Homme de lettres. – A lancé les « Causes célèbres de tous les peuples », éditeur des revues « L’Aigle » et « Le Musée universel ». – Fut professeur de philosophie. »

C’est de loin notre préféré car, très riche mais parfaitement structuré, il réserve, sous son aspect très austère, de nombreuses surprises.

Prenons comme exemple l’Annuaire de 1834, rédigé par Tencé. Nous sommes sous Louis-Philippe.

Symptomatiquement, les chapitres se nomment Histoire de France, Histoire des États-Unis Mexicains, etc. Le récit est principalement événementiel – et ne sacrifie pas les détails pertinents.

Par contre, l’Europe y représente les 6/7e du texte, et le reste concerne les affaires d’Amérique du Nord et du Sud. L’Afrique, l’Asie et l’Océanie sont totalement ignorées.

Beaucoup de place est accordée aux affaires législatives, administratives et juridiques – ce qui ne peut étonner, étant donné les fonctions de l’auteur. Mais cela permet de bien percevoir le contexte politique de l’époque, la rédaction étant pertinente et claire.

Ce qui fait aussi le prix de cette série, ce sont les Documents Historiques fournis en appendice, sur près de 200 pages, comme par exemple :

  • Un Tableau statistique et comparatif des principales puissances en 1834 (surface, population, revenu, dette, effectifs militaires)
  • Des textes de lois comme celle, bourrée de chiffres, fixant le budget annuel de l’État français
    • « Il y avait donc insuffisance de 33 533 132 francs, et le ministre des finances déclarait, en annonçant d’autres demandes de crédit qui, par leur nature, devaient être l’objet de propositions spéciales, que le déficit serait plus considérable encore. Ce déficit, qu’il portait à la somme ronde de 70 millions, ne pouvait être couvert que par le crédit ou par une augmentation d’impôts. »
  • Le texte du traité entre la France et les États-Unis, qui fixe, entre autres, le montant maximum des droits de douane applicables aux vins français
  • Les résultats détaillés des élections générales
  • Le discours du Roi des Belges, qui évoque « une sévère économie dans les dépenses publiques » et « une loi spéciale sur les étrangers, afin que l’hospitalité traditionnelle de la Belgique ne puisse devenir une arme contre elle-même. »
  • L’Ukase de l’Empereur de Russie « relatif aux Polonais qui se sont exilés volontairement », portant confiscation de leurs biens comme « complices de la rébellion»
  • Le Décret royal espagnol portant déchéance de leurs droits à la couronne de toute la lignée des Bourbon
  • Le Discours au Congrès du Président des États-Unis, présentant un budget en excédent…
  • Des rapports officiels, comme celui sur L’Administration de la Justice :
    • Crimes : « Parmi les accusés des crimes contre les personnes, 57 sur 100 ne savaient pas même lire. Ce rapport est de 61 pour 100 pour les accusés de crimes contre les propriétés. […] Sur 100 de ces accusés, 32 travaillaient pour leur compte, 59 pour le compte d’autrui, et 9 seulement ne se livraient à aucun travail. […] Les femmes représentent 18 sur 100 des accusés, mais dans les crimes contre les personnes on ne trouve que 13 femmes sur 100 accusés, tandis que dans les crimes contre les propriétés on en trouve 19 pour 100. […] Le département de la Seine compte 1 accusé pour 1138 habitants, celui de la Corse 1 accusé pour 1714 habitants, celui des Landes 1 accusé pour 10 436 habitants, celui de la Creuse 1 accusé pour 10 827 habitants. […] Sur les 7565 accusés, 3117 ont été acquittés, et 4448 condamnés, savoir : à mort : 74 ; aux travaux forcés à perpétuité : 228 ; aux travaux forcés à temps : 882 ; à la réclusion : 851 ; à la détention : 1 ; au carcan : 1 ; à des peines correctionnelles : 2369 ; enfants de moins de 16 ans détenus par voie de correction : 42. » Suivent des tableaux statistiques sur le pourcentage d’acquittés par département, et par type de crime.
      Le même schéma se répète pour les délits de presse, et les délits ordinaires.

Suit une Chronique de l’année, (de 74 pages) où l’on trouve, entre autres, des faits divers ; la météorologie à Stuttgart ; le programme de l’Opéra-Comique ; le récit d’un duel politique « dont l’issue a été fatale à l’honorable M. Dulong, dont l’adversaire était le général Bugeaud» ; le nombre moyen de timbres employés chaque jour par les principaux journaux ; etc. 

Mais ce sont les statistiques établies par le…  Bureau des Longitudes qui nous semblent mériter la palme :

  • « La ville de Paris a consommé 595 585 hectolitres de vin, 27 794 d’eau-de-vie, 79 948 de bière, 678 159 kilogrammes de raisin, 68 408 bœufs, 15 290 vaches, 60 237 veaux, 306 227 moutons, 67 241 porcs ; on a vendu pour 731 590 francs d’huîtres, 399 667 de poissons d’eau douce, 6 660 590 de volaille et gibier, 9 196 274 de beurre, 4 653 959 d’œufs ; il est entré 7 655 592 bottes de foin, 11 511 976 de paille et 893 873 hectolitres d’avoine. [Nous vous laisserons comparer par vous-mêmes avec les années suivantes…]
  • Il est né à domicile en mariage 8515 garçons et 8029 filles ; hors mariage 2420 garçons et 2291 filles ; aux hopitaux, en mariage, 258 garçons et 244 filles ; hors mariage 2301 garçons et 225 filles. Le nombre des enfants naturels reconnus s’est élevé à 2157 et celui des enfants abandonnés à 7080.
  • On a célébré 6767 mariages, dont 5315 entre garçons et filles, 347 entre garçons et veuves, 894 entre veufs et filles et 211 entre veufs et veuves.
  • Le nombre des décès s’est élevé à 44 463, sur lesquels on compte 18 602 du choléra et 386 de la petite-vérole. »

Le volume se termine par :

1) Une (trop courte) Note pour servir à l’histoire des Arts et Lettres :

On y trouve, pour le Salon de 1834 :

  • Des statistiques : 1956 tableaux, aquarelles et dessins ; 18 sculptures ; 17 plans en relief ; 82 gravures au burin ; 71 lithographies ; soit au total 2314 œuvres exposées
  • Et un point de vue critique : « Le tableau d’Ingres, Le Martyr de Symphorien, n’a pas eu auprès du public autant de succès qu’il a fait de bruit. » (une colonne entière de texte détaille cette « masse de choses pénibles à voir »)

– En littérature, le succès de l’année fut Paroles d’un croyant, de Lamennais, « répandu à plus de 50 000 exemplaires ». Se sont également distingués Balzac, avec Eugénie Grandet et George Sand, avec Jacques.

– Au théâtre, 1834 ne compte « que » 187 pièces (contre 219 l’année précédente), écrites par 118 auteurs : 5 comédies ; 12 opéras ; 7 ballets pantomimes ; 36 drames ou mélodrames ; 127 vaudevilles.

2) Une Note sur l’Exposition des produits de l’Industrie Française – qui détaille même la liste des exposants – et qui mêle louanges et blâmes :

  • « Nos usines se sont multipliées, agrandies ; nos machines se sont perfectionnées ; notre fabrication, en s’améliorant, s’est faite à plus bas prix. »
  • « Nos fabriques de linge et de toiles laissent beaucoup à désirer. Le linge damassé que nous avons vu était réellement médiocre, et quand on demandait le prix de quelques belles toiles, éparses ça et là, le charme cessait tout à coup devant les sommes exorbitantes auxquelles on les évaluait. »

Mais heureusement, un « concours entre les facteurs de pianos et de harpes » a détendu le rédacteur…

3) Une Nécrologiemêlant des célébrités, comme le général La Fayette ; et des parfaits inconnus, comme « Cuillier-Perron (Pierre-François), ancien général des armées de l’empereur des Mogols, décédé à sa terre du Fresne (Loir-et-Cher). Il était né vers 1752. »

Quel intérêt, tout cela ?

Se replacer dans le contexte de l’époque, mais aussi peut-être méditer sur la roue de l’Histoire…

_ _ _ _ _ _ _ _ _

02021_1ZELLER Jules

L’année historique 1862, revue annuelle des questions et des événements politiques en France, en Europe et dans les principaux États du monde

Paris, Hachette, 1863.
Un volume 18 x 12 cms. 473 pages. Reliure demi-basane bordeaux. Dos insolé à 4 nerfs. Pièces de titres marron. Intérieur frais. Frottements aux coins et coiffes. Deuxième plat risquant de se détacher facilement
25 € + port

_ _ _ _ _ _ _ _ _

02025TENCÉ Ulysse

Annuaire historique universel pour 1834
Paris, Thoisnier-Desplaces, 1835. Un volume 21 x 14 cms. 775 + 207 pages. Reliure demi-chagrin. Dos à faux nerfs. Titre et tomaison dorés. Très bon état. Texte très frais, quelques rares rousseurs.
50 € + port

_ _ _ _ _ _ _ _ _

02026TENCÉ Ulysse

Annuaire historique universel pour 1835
Paris, Thoisnier-Desplaces, 1836. Un volume 21 x 14 cms. 688 + 296 pages. Reliure demi-chagrin. Dos à faux nerfs. Titre et tomaison dorés. Très bon état. Texte très frais, quelques rares rousseurs.
50 € + port

_ _ _ _ _ _ _ _ _

02027_1TENCÉ Ulysse

Annuaire historique universel pour 1836
Paris, Thoisnier-Desplaces, 1837. Un volume 21 x 14 cms. 656 + 274 pages. Reliure demi-chagrin. Dos à faux nerfs. Titre et tomaison dorés. Très bon état. Texte très frais, quelques rares rousseurs.
50 € + port

_ _ _ _ _ _ _ _ _

02028TENCÉ Ulysse

Annuaire historique universel pour 1837

Paris, Thoisnier-Desplaces, 1838. Un volume 21 x 14 cms. 688 + 296 pages. Reliure demi-chagrin. Dos à faux nerfs. Titre et tomaison dorés. Très bon état. Texte très frais, quelques rares rousseurs.
50 € + port

_ _ _ _ _ _ _ _ _

02029FOUQUIER Armand

Annuaire historique universel pour 1845
Paris, Thoisnier-Desplaces, 1847. Un volume 21 x 14 cms. 543 + 236 pages. Reliure demi-chagrin. Dos à faux nerfs. Titre et tomaison dorés. Très bon état. Texte très frais, quelques rares rousseurs.
50 € + port

_ _ _ _ _ _ _ _ _

02030FOUQUIER Armand

Annuaire historique universel pour 1846
Paris, Thoisnier-Desplaces, 1847. Un volume 21 x 14 cms. 548 + 356 pages. Reliure demi-chagrin. Dos à faux nerfs. Titre et tomaison dorés. Accident à la coiffe supérieure. Texte très frais, quelques rares rousseurs.
45 € + port

_ _ _ _ _ _ _ _ _

Les six volumes d’Annuaire historique universel ensemble : 250 € port inclus (France métropolitaine)

Cette entrée a été publiée dans Histoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s