Débats enflammés au Parlement

Quels orateurs parlementaires célèbres ont prononcé ces paroles ?

1. « Je ne déchirerai pas plus la page de mon histoire que vous ne déchirerez la vôtre. »

2. « Vous marchez sur une cendre à peine refroidie, et vous ne croyez déjà plus aux volcans ! »

3. « Aux armes ! Citoyens, hommes libres, défendez votre liberté, assurez l’espoir de celle du genre humain, ou bien vous ne mériterez pas même sa pitié dans vos malheurs ! »

4. « La loi de la pesanteur n’agit pas sur les sociétés humaines, et ce n’est pas dans les lieux bas qu’elles trouvent leur équilibre. »

5. « Vouliez-vous une révolution sans révolution ? »

6. « Il faudra que la conséquence s’incline devant la cause. »

7. « Quel gouvernement que celui qui plante l’arbre de la liberté sur l’échafaud, et met la faux de la mort entre la main de la loi ! »

8.  « J’observe qu’on peut bien être ridicule sans cesser d’être innocent. »

9. « La Nature, qui a voulu que chaque peuple fut l’arbitre de ses lois, l’a rendu également l’arbitre de son bonheur. »

10. « Je cède à un sentiment irrésistible qui m’appelle à la tribune. »

Hugo, Robespierre, Lamartine

Réponses

1. Danton, au Club des Jacobins, le 13 Frimaire an II.

2. Lamartine, à la Chambre des Députés, le 10 janvier 1839.

3. Vergniaud, à l’Assemblée Nationale, le 18 janvier 1792.

4.  Jean Jaurès, à Albi, le 30 juillet 1903.

5. Robespierre, à la Convention Nationale, le 5 novembre 1792.

6. Gambetta, au Corps Législatif, le 5 avril 1870.

7. Saint-Just, au Club des Jacobins, le 4 novembre 1792.

8. Mirabeau, à l’Assemblée Nationale, le 20 octobre 1790.

9. Condorcet, à La Convention Nationale, le 15 février 1793.

10. Victor Hugo, à la Chambre des Pairs, le 19 mars 1846.

_ _ _ _ _ _ _

Les Grands orateurs républicains. 10/10

Editions Hemera, Monaco, 1949.

Tome I : Mirabeau, par Jacques Hérissay, 249 pages – Tome II : Saint-Just, par Henri Calvet, 267 pages. – Tome III : Vergniaud, par Michel Lhéritier, 271 pages – Tome IV : Danton, par Jacques Hérissay, 250 pages. – Tome V : Robespierre, par Henri Calvert, 251 pages – Tome VI : Les Girondins, par Michel Lheritier, 256 pages – Tome VII : Lamartine, par André D. Tolédano, 249 pages. – Tome VIII : Gambetta, par Georges Bourgin, 251 pages – Tome IX : Jaurès, par Georges Bourgin, 250 pages – Tome X : Victor Hugo, par André D. Tolédano, 250 pages. Le dernier tome comprend une table analytique générale et un recueil de citations.

En tout dix volumes brochés 23, 5 x 16 cms sous couverture et emboitage individuels.
Un portrait en frontispice de chaque volume.
Couvertures rouges pour les six premiers volumes, grises pour les volumes VII à IX, marron pour le volume X.
Emboitages rouges.
Exemplaires n° 164/3000 imprimés pour le Dr Maurice Fredet, Conseiller général, député d’Eure-et-Loir. Pages non coupées.
Certaines coiffes frottées. Quelques emboitages et quelques couvertures en partie désolidarisés. Excellent état des volumes brochés.

375 €

_ _ _ _ _

Sur le même sujet :

La Tribune françaiseAMIC Auguste et MOUTTET Etienne

La Tribune française, choix des discours et des rapports les plus remarquables prononcés dans nos assemblées parlementaires depuis 1789 jusqu’en 1840. Avec une appréciation philosophique des Travaux de chacune des Législatures, le Résumé des discussions les plus importantes, et des notices biographiques sur les principaux orateurs.

Paris, Aux Bureaux de la Tribune Française, 1840.
2 volumes 26 x 17,5 cms. 635 + 674 pages. 10 gravures hors texte sous serpente roussie. Demi-reliure cuir sans nerfs frottée, titres, tomaisons et motifs dorés. Plats et coins frottés. Rousseurs, surtout sur les gravures.

150 €

_ _ _ _ _ _ _

TIMON [CORMENIN]

Étude sur les orateurs parlementaires (2 tomes), suivies d’une Étude sur Timon par Chapuys-Montlaville, et d’une Lettre d’un ancien sénateur à Timon

Paris, Pagnerre, 1838-1839 (mention de septième édition pour les Études.

Quatre ouvrages en un volume 14 x 9 cms. 182 + 233 + 31 + 79 pages.

Demi reliure, dos lisse à motifs romantiques, tranches marbrées. Quelques rousseurs, surtout en début de volume, mais bon état global

50 €

_ _ _ _ _ _ _

TIMON

Étude sur les orateurs parlementaires

Bruxelles, Société Belge de Librairie, 1838.

Un volume 15 x 10 cms. 278 pages.

Demi reliure, dos lisse à faux nerfs sous forme de filets dorés.

Petit manque en coiffe, rousseurs sur quelques feuillets, sinon bon état.

25 €

2 commentaires sur “Débats enflammés au Parlement

  1. zampolini dit :

    bonjour comment fait on pour acheter un livre présenté? merci
    cordialement

    • ivresdelivres dit :

      Bonjour, il vous suffit de m’indiquer le(s) livre(s) qui vous intéressent : je vous indique s’il est encore disponible, si oui, vous pouvez effectuer votre règlement par chèque, carte bancaire ou paypal
      cordialement
      jb guinot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s