Vérifier les dates est un Art

abbayeLa congrégation des Bénédictins de Saint Maur fut fondée en 1621 et, à son apogée, compta jusqu’à 190 monastères affiliés. Elle fut dissoute, comme tous les ordres réguliers, sous la Révolution. La papauté s’opposa au rétablissement de l’ordre au début du XIXe siècle

Entre temps, elle s’était acquis une très grande réputation pour la qualité des ses productions historiographiques, tant religieuses que civiles, soutenues par une immense érudition.

Parfois nommés « académiciens de cloître », plus de 200 auteurs rédigèrent environ 700 volumes, en latin et en français, dont une partie est restée à l’état de manuscrit et dort à la Bibliothèque Nationale.

L’entreprise des Mauristes est soutenue par le pouvoir royal, qui octroie des privilèges plus longs et des conditions plus favorables que de coutume aux libraires publiant leurs ouvrages. En outre, les moines interviennent dans le choix du papier, des caractères typographiques, et font inscrire dans leurs contrats la durée d’impression, toutes choses nouvelles à l’époque.

Parmi leurs œuvres majeures :

  • le De re Diplomatica, de Mabillon (« l’homme le plus savant du royaume »), qui pose les fondements scientifiques de la « diplomatique », c’est-à-dire l’étude critique des sources documentaires
  • la Palaeographia graeca, qui érige l’étude des écritures anciennes en discipline scientifique
  • le début d’une Histoire littéraire de la France dont la publication, reprise en 1814, est toujours en cours (on en est au quatorzième siècle…)
  • et enfin L’Art de vérifier les dates…, qui fait de la chronologie une des bases de l’étude critique des documents historiques.

15002a

Cet ouvrage fut commencé en 1743 par Dom Maur Dantine [1688-1746] sous la forme d’une table chronologique personnelle destinée à faciliter ses recherches historiques.

Complété par Dom Charles Clémencet [1703-1778] et Dom Ursin Durand [1682-1771], il parut pour la première fois en 1750 chez Desprez, imprimeur ordinaire du Roi, et obtint un grand succès, malgré quelques attaques lancées par les Jésuites sur des points de détail (l’excommunication des Asiatiques par le pape Victor fut-elle ou non blâmée par Saint Irénée ?)

Une deuxième édition corrigée et augmentée fut publiée en 1770 par Dom François Clément [1713-1793], qui refondit ensuite complètement l’ouvrage pour une édition en trois volumes qui parut de 1783 à 1787.

15002c

L’objet est clair : « Appliqués, entre autres objets, à l’étude de l’Histoire, nous sentions depuis longtemps le besoin d’un flambeau qui nous éclairât dans les ténèbres de l’antiquité, d’un fil qui nous conduisît dans ce dédale obscur de faits compliqués et d’époques incertaines. Combien d’erreurs très graves ne s’étaient-elles pas introduites dans les Annales Ecclésiastiques et Profanes, par l’embarras de fixer l’ordre et la date des événements ! Il fallait donc s’instruire avec certitude des années où les faits étaient arrivés, et concilier entre eux, non seulement les Auteurs qui ne s’accordent pas les uns avec les autres, mais ceux qui souvent se contredisent eux-mêmes. »

15002dCe programme a été respecté, puisque aucun aspect de la chronologie n’a été omis :

  • Calendriers astronomiques : Cycles solaire et lunaire, Éclipses
  • Calendriers généraux : Olympiades, Années de Jésus-Christ, Ères d’Alexandrie, de Constantinople, des Séleucides, Ère césaréenne d’Antioche, d’Espagne, des Martyrs, calendrier de l’Hégire
  • Calendriers particuliers : Indictions [périodes fiscales romaines de 15 ans], Épactes  [différence entre l’année solaire et lunaire]
  • Calendriers liturgiques : Cycle et terme Pascals
  • Chronologies historiques : des Conciles, des Papes, des quatre Patriarches d’Orient, des Empereurs Romains, Grecs ; des Califes, des Rois des Parthes, des Perses, des Huns, des Vandales, des Goths, des Lombards, des Bulgares, de Jérusalem, de Chypre, des Princes d’Antioche, des Comtes de Tripoli, des Sultans d’Iconium, d’Alep, de Damas ; des Empereurs Ottomans, des Schahs de Perse, des Grands-Maîtres de Malte, du Temple, de l’Ordre Teutonique; des Empereurs François, Allemands ; des six électeurs laïques de l’Empire; des Rois de Hongrie, de Pologne, de Danemark, de Suède ; des Czars de Russie ; des Rois de France, des grands Vassaux de cette Couronne ; des Rois d’Angleterre, d’Écosse, de Portugal, des Souverains d’Italie, etc.

15002ePrésenté de manière claire et pédagogique (souvent sous forme de tableau à double entrée, longtemps avant Excel), cet Art de vérifier les dates a pu vieillir sur quelques aspects, au fur et à mesure de l’apparition de nouveaux documents historiques et de nouvelles recherches, telles que celles de Volney, mais reste un instrument de travail irremplaçable et, ce qui ne gâte rien, bénéficie d’une magnifique typographie sur beau papier.

Il ne fait cependant pas mention du cycle du calendrier Maya s’achevant cette semaine…

15002h

_ _ _ _ _ _ _

15002L’Art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques et autres anciens monumens, depuis la naissance de Notre-Seigneur, par le moyen d’une table chronologique […] avec deux calendriers perpétuels, la chronologies historique des Conciles, des Papes, etc. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée par un Religieux Bénédictin de la Congrégation de S. Maur.

Paris, Desprez, 1770. Un volume 37,5 x 25 cms. [IV]-XX-XXXVII-934 pages.

Pleine reliure du temps. Dos à six nerfs avec motifs dorés et pièce de titre. Tranches marbrées.
Dos et plat usés, mors un peu fragiles. Intérieur en très bon état

2 000 €

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s