Parfois, les « brocanteurs » trouvent une pépite…

La brocanteuse Simone Baulez est bien propriétaire des Cahiers de Cioran. 

Quinze ans après les faits, la Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi de la belle-sœur de l’écrivain, qui en revendiquait la propriété.

Lire l’article complet sur Livres Hebdo.

Cette entrée a été publiée dans Librairie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s