Deux visions photographiques de la guerre de 1914-1918

Durant la Grande Guerre, la photographie connaît une diffusion importante, principalement par l’intermédiaire d’hebdomadaires comme L’Illustration ou Le Miroir.

Parallèlement, la Section photographique de l’Armée est instituée le 9 mai 1915 par le général Joffre pour contrer la propagande adverse ; son personnel était de statut exclusivement militaire.

Elle publie en 1916, chez l’éditeur Armand Colin, deux volumes de « Documents », accompagnés de légendes en quatre langues, rédigées par Ardouin-Dumazet, journaliste français spécialisé dans les guides touristiques.

Ces « Documents » laissent une impression étrange : si la mise en page est travaillée, les images paraissent distanciées. A part les photographies des destructions causées par les combats, on n’a pas l’impression d’être en guerre, mais peut-être en manœuvres

Des reportages sur le quotidien des soldats, enjolivé même à propos des tranchées ; des vues de troupes et de matériel, mais aucune image de blessés ou de mort, à l’exception d’une seule photo où figure un cercueil recouvert d’un drapeau tricolore.

Que du rassurant, renforcé par des légendes totalement neutres et factuelles. Dans ce sens, le choix du rédacteur avait été judicieux. Mais il n’y aura pas de volume couvrant les années 1917-1918.

Toute autre est l’approche du journal Le Miroir. Fondé en 1912 pour succéder au supplément hebdomadaire du Petit Parisien, il annonce la couleur en sous-titre : « Le Miroir paie n’importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre présentant un intérêt particulier ».

Les images sont chocs : des cadavres, militaires ou civils, des blessés, accompagnées de légendes agressives.

Déjà deux visions : « Communication » s’oppose à « Sensation ».

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Ministère de la Guerre, Section Photographique de l’Armée

La Guerre. 2/2

Paris, Armand Colin, 1916. Deux volumes brochés, à l’italienne 29 x 37 cms. 286 + 286 pages. 240 + 240 planches photographiques avec légendes en plusieurs langues, textes par Ardouin-Dumazet.

Demi reliure toile plus récente, couvertures originales collées sur carton fort.

Très bon état de l’ensemble.

Contient : La Vie du soldat. Abris et tranchées. Les Alliés à Salonique. Dans la forêt d’Argonne. La Bataille de Champagne. Reims – Soissons – Arras. En Alsace reconquise. Armes et munitions. En Artois. Avions et autos. Prisonniers et trophées. De l’Yser à la mer du Nord. Verdun. Les étapes du blessé. La Marine de Guerre. En Orient. Equipement et ravitaillement. L’Armée coloniale. L’offensive de la Somme. La Marne.

250 €

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Le Miroir de la Guerre 1914-1918.

6 volumes (du n° 37, 9 août 1914 au n° 303, 14 septembre 1919)

En 6 volumes, seize pages abondamment illustrées par numéro.

Demi reliure rouge uniforme, Dos lisses, titres et filets dorés.

Reliures un peu frottées aux bords sur certains volumes, intérieur très frais.

300 € + port (> 20 kgs)

3 commentaires sur “Deux visions photographiques de la guerre de 1914-1918

  1. Anonyme dit :

    Votre site est vraiment tres interessant mais pour ma part je trouve qu’il n’y a pas assez d’informations sur le journal « Le Mirroire »
    Merci pour vos informations comme meme , meme si votre site ne m’a rien apporter

  2. Comment est ce que je peux acheter les hebdomadaire le miroir 1914 1919

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s