Faut-il être morose pour devenir bibliographe ?

Portrait de Jean-Charles Brunet

Faut-il être morose pour devenir bibliographe ?

… Ou bien la Bibliographie rend-elle morose ?

 Jean-Charles Brunet (1780-1867), le plus célèbre des bibliographes, n’avait pas l’air très gai.

Est-ce le spectacle du monde qui l’avait incité à se réfugier dans ses fiches ?

Ou bien porte-t-il le deuil de tous les livres oubliés qu’il a catalogués ?

3 commentaires sur “Faut-il être morose pour devenir bibliographe ?

  1. Jean-Paul Fontaine dit :

    JC Brunet est resté célibataire et, contrairement à Octave Uzanne, il semble que cela l’a plutôt rendu aigri et dépressif.

  2. Je vous envoie un lien vers un message de mon blog :
    http://bibliotheque-dauphinoise.blogspot.fr/2009/04/hyacinthe-gariel.html
    A voir la photo qui illustre ce message, ce « célèbre » bibliophile, bibliothécaire et accessoirement bibliographe dauphinois respirait la joie de vivre.
    Cet autre bibliographe n’a pas non plus l’air malheureux :
    http://bibliotheque-dauphinoise.blogspot.fr/2012/01/un-bibliographe-dauphinois-edmond.html

  3. Jean-Paul Fontaine dit :

    Certes, mais on doit bien avouer que Peignot et Quérard font aussi plutôt « la gueule » sur leurs portraits !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s