Ce Richelet est-il original ?

Portrait de Richelet
César-Pierr
e Richelet (1626-1698) est l’auteur du premier Dictionnaire français de définitions entièrement monolingue, c’est-à-dire affranchi du latin.
Il utilisa en précurseur les ressources de la typographie afin de permettre au lecteur d’identifier facilement les différentes parties de ses articles (entrées, catégories grammaticales, etc.)
.
Contrairement à l’Académie Française, il ne se refusa pas à rechercher dans les Auteurs des exemples venant illustrer ses définitions, et travailla un peu plus vite : il ne mit que 16 mois pour sa première édition, là où l’Académie mit près de 60 ans…

Son ouvrage dût paraître à Genève car, par privilège royal, seule l’Académie disposait du droit de publier un Dictionnaire de langue entre 1674 et 1714.  La quasi-totalité des exemplaires destinés à la France fut saisie puis détruite par la police du Roi. La légende prétend que l’imprimeur s’en suicida, et que le libraire parisien délateur mourut quelques jours plus tard d’un coup de couteau.

Voici un exemplaire du Dictionnaire de Richelet.
Malheureusement
, il ne comporte pas de page de titre. Dictionnaire de Richelet

Une note dactylographiée à l’intérieur indique qu’il s’agit de la Première Édition, parue en 1680.

Mais faut-il croire cette note ?

Premier réflexe : consulter la description que donne Brunet, dans son « Manuel du libraire« . La voici : « La première partie a 480 pp. plus 10 feuillets non chiffrés, et la seconde 560 pp., suivies de 88 pages contenant des remarques auxquelles fait suite un feuillet d’errata ».

Deuxième réflexe : consulter les éditions qui sont disponibles en ligne. Gallica propose deux exemplaires de l’Édition Originale. La réponse ne fait aucun doute, car il y a de multiples différences.

L’Édition Originale comporte [XX]-88-480-560 pages. Les XX premières pages sont le Titre, la Dédicace, l’Avertissement, les Tables alphabétiques des Auteurs cités et des Abréviations. Les 88 pages suivantes regroupent les « Remarques » que Richelet ajouta à son Dictionnaire après relecture des épreuves. Les 480-560 pages sont le corps du Dictionnaire, en deux parties. A noter que l’ordre de reliure est différent de la description de Brunet, et que l’exemplaire présenté par Gallica ne comporte pas le feuillet d’errata.

Notre exemplaire, quant à lui, se compose de [XIV]-518-582 pages. Les « Remarques » ne sont pas regroupées, mais incluses dans chaque partie, et dans leur pagination (pages 481 à 518 de la première partie ; pages 561 à 582 de la deuxième partie).

Par ailleurs, les bandeaux, culs-de-lampe, lettrines sont différents, ainsi que les signatures des cahiers et la composition de chaque page.

La note incluse dans l’ouvrage est donc erronée, notre exemplaire n’est pas à dater de 1680.

Avertissement de Richelet

Mais alors, de quelle édition s’agit-il ?

Les ouvrages sur Richelet sont fort peu nombreux. On recense une étude de W. Van der Wijk datée de 1923, « La Première édition du Dictionnaire François de Richelet« , qui décrit assez méticuleusement la première édition, mais se borne à donner une liste succinte des éditions ultérieures.

Un fort volume de Gilles Petrequin, « Le Dictionnaire François de P. Richelet (Genève, 1679/1880), étude de métalexicographie historique« , paru en 2009, comporte quelques éléments descriptifs des éditions ultérieures, mais sans les détails susceptibles de nous éclairer.

Laurent Bray - RicheletHeureusement pour nous, Laurent Bray, dans son livre « César-Pierre Richelet, biographie et oeuvre lexicographique » publié en 1986, donne une description minutieuse de toutes les éditions qu’il a pu répertorier et collationner. Il n’en recense pas moins de 65, qu’il a pu consulter, ainsi que 22 « éditions fantômes », c’est-à-dire répertoriées dans une ou plusieurs bibliographies, mais ne se trouvant dans aucun des catalogues de bibliothèques qu’il a pu consulter.

Il fournit en outre un schéma de la filiation de toutes ces éditions, permettant de visualiser apparentements et différences.

Grâce à son travail de bénédictin, nous avons pu identifier notre édition : il s’agit d’une édition de 1694, parue à Genève chez Jean-Jacques Dentand. 

Mais il y a encore un bémol : Cette édition comportait des « Augmentations« , en fin de volume, au nombre de 32 et 170 pages. Celles-ce ne se trouvent pas dans notre exemplaire. Pourquoi ont-elles, ainsi que les pages de titre, été retirées du volume par le relieur ? Mystère…

Qu’importe, nous voici en mesure de compléter la notice de notre catalogue :

RICHELET Pierre. Dictionnaire François de Richelet contenant généralement tous les mots, et plusieurs Remarques sur la Langue Françoise ; Dernière Édition exactement revue, corrigée et augmentée d’un très grand nombre de mots & de phrases, & enrichie de plusieurs nouvelles observations, tant sur la Langue, que sur les Arts et les Sciences. Le tout tiré de l’usage et des meilleurs Auteurs. Divisé en deux tomes.
Genève, Jean-Jacques Dentand, 1694. Deux tomes en un volume 25 x 19,5 cms. [XIV]-518-582 pages. Pleine reliure du temps. Dos à cinq nerfs, caissons ornés et pièce de titre. Quelques éraflures en coiffe, sinon très bon état. Deux ex-libris manuscrits datés de 1780 et de 1786. Manque les pages de titre de chaque tome. Les « Augmentations » de cette édition ne sont pas présentes.
1250 €

cul de lampe

3 commentaires sur “Ce Richelet est-il original ?

  1. Cher Monsieur,
    Vous présentez une bonne analyse de cette édition. Les exemplaires de cette édition Dentand 1694 sont à peu près toutes défectueuses. J’en possède plusieurs, dont une qui donne les Augmentations de la seconde partie (M-Z), mais pas celles de la première… allez savoir pourquoi?
    Je vois que vous tenez au courant des bonnes études sur le sujet… Je pense un jour refaire le travail de L. Bray, qui est très incomplet (eh oui!!) mais je ne sais quand cela paraîtra.
    Bien cordialement
    Gilles Petrequin (Atilf/CNRS)

    • Bonjour, je ne sais si vous lirez cette réponse à votre commentaire d’il y a 3 ans! je souhaiterai savoir si vous avez commencé ce travail! Merci de bien vouloir me tenir au courant, je vous envoie mon mail : penelopemarigot@gmail.com, je suis très curieuse d’en savoir plus, je commence à faire des recherches sur ce dictionnaire….
      J’espère un jour avoir de vos nouvelles!
      Cordialement,
      Laurence Richelet (ceci explique cela!)

  2. Bonjour l’ami, Ivrogne des livres,
    Dans mon Richelet qui date de 1710, les 2 volumes comportent 632 et 544 pp (+ augmentations)
    Amicalement,
    Pierre de WITTE
    http://www.dico-collection.com/1710-richelet-pierre-xviii-siecle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s